Browsing Category

Témoignage enseignant

Enseignant Témoignage enseignant

Sophie enseignante depuis toujours

femme regardant le coucher de soleil

Sophie originaire du Rhône-Alpes, vit et enseigne maintenant à Paris. Elle a vécu 3 ans à Athènes et 4 ans à Rome. Elle aime le cinéma, la lecture et les arts créatifs.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

Je suis enseignante depuis le début de ma vie active.

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

Le domaine de l’enfance m’a toujours attiré. Après avoir beaucoup travaillé en centre aéré, ma voie me semblait tracée. Avec le recul aujourd’hui, je pense que j’avais peu d’imagination concernant mon futur professionnel. Mes parents étant fonctionnaires, c’est tout naturellement que j’ai opté pour la fonction publique.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Non, car la plus grande surprise a été la difficulté de la gestion de classe et la nécessité d’une certaine autorité. “L’habit ne fait pas le moine.”

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

  • Transmission des savoirs
  • Être à l’écoute des différents partenaires

Comment s’organise ton quotidien ?

J’ai 27 heures de cours par semaine. A cela il faut compter 1h30 de corrections quotidiennes et 5h de travail le week-end et pas mal de préparations pendant les vacances. Sans oublier, 1h de rendez vous de parent hebdomadaire.

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise ?

  • L’enseignement des sciences m’est difficile, car il ne suscite aucun intérêt de ma part et demande un certain savoir-faire
  • L’enseignement de l’EPS m’exaspère, la gestion de classe y est souvent plus compliquée
  • La gestion des élèves en difficultés est une perpétuelle mise en difficulté professionnelle

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

  • Écoute
  • Organisation
  • Gestion de groupe
  • Organisation de projets

As-tu des enfants ? Comment gères-tu ta vie aujourd’hui ?

Aujourd’hui, ma fille a 14 ans et elle est autonome. Plus petite, j’ai travaillé à temps partiel afin de pouvoir mieux gérer le quotidien.

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

Je leur conseillerais de se spécialiser et de partir enseigner à l’étranger.

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Organisation,
  • Patience
  • Discipline

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

Non, au début de ma carrière, le salaire était correct, mais les années ont passées et les augmentations n’ont pas suivi.

Quel est ton temps de travail moyen hebdomadaire ?

Environ 40h/semaine, bien loin des 27h de cours en classe.


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)


Enseignant Témoignage enseignant

Alexis J. n’est plus en accord avec le système et compte voler de ses propres ailes

Originaire de la région centre, Alexis vit actuellement en Bretagne, mais travaille à Paris. Il fait pour l’instant les aller-retour chaque jour pour assurer ses cours. Personne de nature hyperactive, il a besoin de sens, il aime accompagner et transmettre le tout avec ambition.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

J’ai d’abord suivi la formation STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) à Orléans pour obtenir mon CAPEPS (Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive). Puis 2 ans après j’ai obtenu l’agrégation externe.

Depuis, j’enseigne à Paris dans un lycée professionnel et je suis responsable d’un projet autour des 3ème prépa métier.

Dans certains lycées professionnels, sont implantés des 3ème, appelés à l’heure actuelle des 3ème prépa métier (on appelait ça 3ème prépa pro ou encore 3ème DP6, il y a encore plus longtemps). Ce sont des élèves qui ont des difficultés scolaires. 

En ce qui concerne le projet de cette classe, il s’agit d’un projet que j’ai monté avec ma chef d’établissement. On s’était aperçu que ce qui était proposé dans cette classe ne fonctionnait pas. On a alors décidé de monter une équipe d’enseignants avec des compétences plus appropriées.

L’idée est que chaque enseignant propose des projets disciplinaires et pluridisciplinaires pour modifier le rapport des élèves à l’école, tout en permettant l’acquisition de nouvelles compétences.

Ce sont des élèves souvent difficiles, alors il était important pour moi que les enseignants prennent du plaisir en s’appropriant des projets plus personnels pour garder la motivation et la transmettre aux élèves. 

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

Je suis devenu professeur avec le souhait initial de transmettre ma passion et d’accompagner toutes les personnes qui le souhaite soit d’un point de vue sportif et aussi sur le plan psychologique.

J’étais déjà convaincu que la mise en action des élèves et des personnes en général était due à leur “psychologie”.

Aujourd’hui, je n’arrive plus à voir comment aider et transmettre mes valeurs en étant en accord avec le système.

D’ailleurs, je ne le critique pas, beaucoup de personnes trouvent leur place ici. Pour ma part, je pense que je peux aider en agissant autrement.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Oui, parce que je percevais déjà quelques limites. Mais je pars jamais vaincu donc je suis venu faire mon chemin.

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

Si je devais résumer ce serait :

  • Éveiller les consciences
  • Développer un sens logique et critique

Comment s’organise ton quotidien ?

Mon quotidien s’organise en trois parties : 6h de transport (aller-retour de chez moi), puis mes heures de cours, 17h + quelques heures supplémentaires et pour finir la gestion vie scolaire et suivi des élèves d’une classe de 3ème prépa métier.

Dans mon emploi du temps, 8h sont réservées au troisième entre l’EPS, le suivi d’élève (vie classe), la découverte professionnelle et le suivi de vie scolaire.

Le reste est consacré à l’EPS (Éducation Physique et Sportive) et l’AS (Association Sportive).

Les rendez-vous avec les familles et les appels téléphoniques sont à rajouter pour le suivi des élèves de 3ème.

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise?

S’il y a un domaine dans lequel je me sens le moins à l’aise c’est le suivi vie scolaire et les rendez-vous avec les parents.

On se heurte par moment à des différences sociales, des différences de cultures et on peut constater des environnements et conditions de vie parfois difficiles.

On fait un gros travail avec l’équipe de la vie scolaire et notre suivi infirmière et Assistante sociale (qui font un travail considérable) mais je me sens parfois démunie et pas en possibilité de les aider.

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

Ce que j’ai pu développer pendant mon parcours d’enseignant se regroupe autour de 2 points : la coordination d’équipe et la pédagogie.

En devenant coordinateur de l’équipe EPS et de la classe de 3ème, mes collègues m’ont beaucoup appris et m’ont permis de développer cette compétence d’organisation, de gestion et d’écoute pour mettre en place des projets qui rentrent dans les objectifs que l’on s’est fixés tout en gardant la motivation des collègues.

En ce qui concerne la pédagogie, la nécessité d’adaptation face au public développe nécessaire cette compétence.

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

Je conseillerais de connaître les raisons qui les poussent à devenir professeurs.

C’est un beau métier si on y trouve sa place !

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Organisation
  • Ecoute,
  • Pédagogie

L’organisation parce qu’un travail bien organisé et préparé ça fait 70% du travail.

L’écoute pour prendre en compte chacun des interlocuteurs et les informations qu’ils te donnent.

Ce point qui te permettra d’adapter ta pédagogie en plus de tes compétences dans la discipline.

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

Personnellement, je pense que c’est correct. Je suis assez pragmatique.

C’est un travail qui peut être fatiguant psychologiquement je le conçois. Mais en comparaison aux autres métiers, la quantité de vacances scolaires sont non négligeables. Ce n’est pas une critique de mes collègues que je respecte, mais un constat.

Quel est ton temps de travail moyen hebdomadaire ?

Je ne calcule pas du tout cela. Je ne saurais même pas le dire.

Souhaites-tu quitter ou as tu déjà quitté l’éducation nationale ?

Je ne me sens plus en accord avec mes valeurs et bon nombre de projet ou de nouveau programme vont à l’encontre de ce que je constate sur le terrain.

Entre les besoins (réels) des élèves qui sont à l’opposer de ce qui est mis en place par la hiérarchie (bien souvent politique, sans critiquer cette dimension) et le mal-être d’une partie des enseignants et chef d’établissement qui se battent pour faire tourner des établissements scolaires, je ne vois plus ce que je peux apporter.

Je souhaite m’inscrire dans un projet personnel de création d’entreprise avec l’objectif d’apporter dans le monde du développement personnel (coaching, conseil et séminaire)


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)


Enseignant Témoignage enseignant

Aurélie G. est passionnée par son métier

Aurélie adore travailler avec les enfants et surtout transmettre son savoir. Elle se met régulièrement en question afin d’aider au mieux ses élèves.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

J’ai fait des jobs étudiants.

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

J’ai toujours aimé travailler avec les enfants et transmettre.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Oui.

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

Transmettre des savoirs, des savoirs-faire, un comportement face aux difficultés, l’ouverture sur le monde, développer la curiosité, l’empathie, la réflexion, amener l’élève à avoir la capacité à faire des choix raisonnés, le goût de l’effort, la nécessité de se remettre en question et de réfléchir avant de dire quelque chose, l’aider à accepter qu’il faut se tromper pour apprendre, et qu’apprendre ça prend du temps, respecter et aider autrui, etc.

Comment s’organise ton quotidien ?

Arrivée à l’école, préparation du matériel, arrivée des élèves, corrections sur l’heure du déjeuner, retour des élèves, accompagnement éducatif, corrections de fin de journée et retour maison. Travail de préparation le mercredi après-midi, le dimanche et surtout au moins la moitié des vacances. Réunions et formations mardi soir et/ou mercredi matin.

As-tu créé des outils ou utilises-tu des outils pour t’organiser plus facilement ? Quels sont-ils et quels sont leurs objectifs ?

Oui. Mes progressions, programmations, outils d’organisation personnels pour la gestion administrative de la classe, cahier de suivi évaluatif qui me suit partout pour savoir où en est chaque élève et noter des choses pertinentes que je remarque, cahier journal que je trimbale partout …

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise?

  • Production d’écrits
  • Compréhension et résolution de problèmes
  • Surtout en respect du cahier journal ! 😉

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

De nombreuses compétences comme l’adaptation, la patience, la capacité à faire plus parler et travailler les élèves que je ne le fais moi-même (les rendre plus acteurs en autonomie et en collectif), l’organisation et la préparation, la créativité …

As-tu des enfants ? Comment gères-tu ta vie aujourd’hui ?

Oui. Aujourd’hui ma fille est adolescente donc plus autonome, mais elle me reproche encore de trop travailler.

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

D’être passionné et d’avoir de l’exigence, envers soi-même et surtout envers les élèves, encore plus dans les milieux difficiles. Toujours tirer vers le haut, tout en différenciant .

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Bienveillance
  • Exigence
  • Investissement

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

J’aimerais l’être plus, vu la quantité de travail, mais certains ne font pas grand-chose et sont payés pareil …

Quel est ton temps de travail moyen hebdomadaire ?

Au moins 40h !


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)


Enseignant Témoignage enseignant

Sarah L. veut se reconvertir dans le domaine de la cuisine

Après 14 ans a enseigné en tant que professeur des écoles Sarah, décide de quitter l’éducation nationale après avoir fait un burn-out. Elle nous raconte son parcours.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

J’ai commencé par une Licence d’Anglais puis j’ai passé le CRPE (Concours de Recrutement de Professeur des Ecoles)

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

J’avais envie de transmettre des connaissances, de travailler sur plusieurs disciplines avec un public jeune.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Oui, totalement.

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

Instruire !

Comment s’organise ton quotidien ?

C’était principalement d’optimiser au mieux le temps de travail à l’école.

J’arrivais tôt le matin pour être au calme et faire des photocopies. Je préparais la classe et je travaillais sur la pause déjeuner, aux récrés…

Objectif : ramener le moins de travail à la maison !

As-tu créé des outils ou utilises-tu des outils pour t’organiser plus facilement ? Quels sont-ils et quels sont leurs objectifs ?

Oui. J’utilisais l’application Klassroom, un outil de communication avec les parents et un outil de gestion de classe.

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise?

  • Gestion administrative
  • Gestion des élèves MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) sans AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire)

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

  • Communication
  • Management de groupe
  • Adaptabilité

As-tu des enfants ? Comment gères-tu ta vie aujourd’hui ?

Oui. J’essayais de m’organiser pour que mon travail à la maison impacte le moins possible ma vie de famille, mais ce n’est pas évident 😕…

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

De bien réfléchir, le métier a évolué. Malheureusement le métier a perdu de son sens …

Il ne s’agit plus seulement d’instruire. Il faut être autonome, gérer des élèves et les mettre au travail et cela n’est pas si simple.

Gérer les conflits, les relations avec les parents, répondre aux injonctions de l’administration…

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Gestion de groupe
  • Adaptation
  • Écoute

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

Non, avec un niveau Bac +5 en ayant passé un concours de recrutement. Le métier n’est clairement pas valorisé financièrement au regard du nombre d’heures de travail, de la responsabilité qu’il représente.

Quel est ton temps de travail moyen hebdomadaire ?

45 heures : il y a le temps de travail avec les élèves, mais toutes les heures qui ne se voient pas comme arriver 30 min avant le matin, travailler durant la récréation, le midi, le soir à la maison, pendant les vacances, les rdv parents, les rdv téléphoniques avec les orthophonistes, les réunions, les remises de livrets…

Souhaites-tu quitter ou as tu déjà quitté l’éducation nationale ?

Oui, car ce qui me pousse à quitter l’éducation nationale c’est l’institution. J’ai perdu le sens de ce métier.

Les enseignants manquent de moyens pour faire correctement leur travail, ils se doivent d’obéir/de fonctionner… Ce n’est jamais bien, jamais assez et quand nous réfléchissons ou pensons au bien de nos élèves on nous menace de blâme ou de faute professionnelle. J’ai été professionnelle, mais mon professionnalisme ne correspond par aux attentes de l’éducation nationale. Donc ciao !

Comment as-tu géré financièrement la transition ?

Je suis actuellement en CLM (Congé Longue Maladie) pour burn-out, donc je touche mon salaire à 100%. Je compte ensuite démissionner ou demander une rupture conventionnelle.

Comment ont réagi tes proches ?

D’abord une certaine incompréhension de la famille, car ce métier est idéalisé par la société.

Les gens ont la vision de la sécurité de l’emploi, qu’être fonctionnaire c’est être heureux, qu’on n’a pas le droit de se plaindre des conditions de travail.

Mais après discussion, mes proches comprennent que ce métier peut mener à un burn-out et que du coup les conditions de travail sont difficiles psychologiquement.

Les enseignants compensent le manque de moyen au maximum jusqu’au jour où le corps dit stop et la tête dit stop.

Ma phrase le jour de mon burn-out à l’école a été: “Je ne veux plus être ici”.

“Je ne veux plus être ici”

Sarah L.

Quels sont les grands défis que tu rencontres ou que tu as rencontrés ?

Faire reconnaître mon CLM (Congé Longue Maladie) à l’administration et faire le deuil de ce métier, d’accepter la déception entre les attentes et la réalité.

Comment as-tu géré ta vie et ta reconversion ?

Je vais faire attention à concilier le temps professionnel et le temps personnel et familial. Gérer mon emploi du temps et trouver une certaine liberté et autonomie.

Que fais-tu maintenant ? Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ?

Je suis actuellement en congé longue maladie. J’ai passé un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) cuisine en candidat libre l’année dernière.

Ma reconversion se fera dans le domaine de la cuisine !


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)


Enseignant Témoignage enseignant

Sophie C. a obtenu son CRPE par hasard, a mis un pied dans l’éducation nationale et est partie en courant

illustration prof

Sophie est ce que l’on appelle une slasheuse. Elle est passionnée par tout ce qu’elle fait et cumule ainsi plusieurs compétences. Dans cet interview, elle exprime sa difficulté à accepter le système.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

Étudiante en lettres, théâtre et anthropologie, beaucoup de boulots différents (culture, cinéma, journalisme, …)

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

Pour essayer.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Non, je n’avais aucune idée du métier

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

Mener une classe d’enfants vers l’acquisition d’apprentissages et l’épanouissement de chacun.

Comment s’organise ton quotidien ?

Mal, parce que j’étais en stage et j’avais déjà beaucoup de travail pour les cours. Après, les réunions prennent assez de temps et ne sont pas toujours utiles.

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise?

  • Les domaines de compétences

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

  • Discipline
  • Rigueur
  • Patience

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

Du courage !!!

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Patience
  • Adaptation
  • Remise en question

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

Non. Parce qu’on consacre beaucoup d’énergie physique et mentale, que l’on gère beaucoup plus qu’on le croit !

Souhaites-tu quitter ou as tu déjà quitté l’éducation nationale ?

Oui, car ce qui m’a poussé à quitter l’éducation nationale est le système.

Comment as-tu géré financièrement la transition ?

Au mieux ! l’argent, ça s’en va et ça revient.

Comment ont réagi tes proches ?

Ils ont dit : “Bravo !”

Quels sont les grands défis que tu rencontres ou que tu as rencontrés ?

En tant qu’institutrice, une équipe qui te descend par derrière, des enfants qui ne parlent pas français, des élèves en situation de handicap non reconnu, le mal-être du corps enseignant, un enfant dangereux, la non présence d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles) pour 31 élèves en stage…

Que fais-tu maintenant ? Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ?

Artiste, par moi-même !

👀 Découvrez son Instagram !


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)


Enseignant Témoignage enseignant

Alessandra B. a travaillé dans l’évènementiel avant de devenir professeur des écoles

Après avoir travaillé pendant 3 ans dans l’évènementiel, Alessandra B. a réalisé son rêve d’enfant, celui d’être professeur des écoles. Cela fait maintenant 18 ans qu’elle enseigne. Elle essaye chaque jour de créer des situations pédagogiques qui puissent motiver ses élèves, les aider à développer leurs compétences et les soutenir face à leurs difficultés.


Quel a été ton parcours avant de devenir professeur ?

J’ai travaillé dans l’événementiel.

Pourquoi es-tu devenu professeur ?

C’est un rêve de gamine. Mais j’ai voulu essayer autre chose avant c’est pourquoi j’ai travaillé 3 ans dans le privé.

Est-ce la vision que tu avais avant de devenir professeur ?

Non. Je trouve le métier de plus en plus éprouvant et non reconnu à sa juste valeur.

Pour toi quelles sont les principales missions d’un professeur ?

  • Instruire
  • Accompagner
  • S’adapter.

Comment s’organise ton quotidien ?

Les vacances scolaires me permettent d’organiser mes progressions par période.

J’arrive à l’école à 8h00 pour m’organiser : photocopies, fournitures, matériel didactique…

Le midi je corrige le travail du matin, le soir après les cours je corrige le travail de l’après-midi. Les réunions ont lieu 1 fois par semaine en moyenne (1h en moyenne).

Certains soirs je reçois les parents en rendez-vous individuel.

Enfin, le week-end je corrige des copies et je prépare les activités de la semaine suivante.

As-tu créé des outils ou utilises-tu des outils pour t’organiser plus facilement ? Quels sont-ils et quels sont leurs objectifs ?

Oui. J’utilise les dictées en relation avec l’histoire des arts du site melimelune.com, en mathématiques j’utilise la méthode MHM basée sur la manipulation, les jeux mathématiques et des rituels mathématiques structurants.

Un cahier-journal, indispensable pour moi depuis mes débuts sinon je peux vite paniquer si je n’ai pas une vision précise de ce que je vais donner sur la semaine. Mes expériences en tant que remplaçante m’ont plutôt éprouvée 😊. Depuis je suis très organisée.

Mes progressions, mes programmations, mes affichages qui évoluent au fil des semaines, des mois, ma monnaie de classe ( Gallions, Mornilles, classe Harry Potter, oblige), mon cahier de comptes de coopérative scolaire, tableur excel pour mes relevé de notes, tableur pour l’analyse des dictées code CHAMPION, fiches de suivi individuel, mon ordinateur personnel sur lequel je fouine à la recherche d’idées innovantes.

Quels sont les domaines où tu te sens le moins à l’aise?

  • Gestion administrative
  • Dossiers PPRE,
  • PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé)
  • etc.

D’après toi quelles compétences as-tu développées ?

L’autonomie et la débrouillardise 😉

As-tu des enfants ? Comment gères-tu ta vie aujourd’hui ?

Oui. Difficilement, je ne suis pas vraiment disponible pour mes enfants alors que je le suis bien plus pour ceux des autres. Mais je fais ce que je peux non sans culpabilité.

Que conseilles-tu aux personnes qui souhaitent devenir professeurs ?

Bien réfléchir et ne pas minimiser la gestion de classe qui est essentielle avant toute transmission. Si les conditions d’apprentissage ne sont pas réunies ( écoute, calme, concentration, respect) la transmission est impossible.

Peux-tu résumer en 3 mots les compétences incontournables d’un professeur ?

  • Gestion d’un groupe
  • Organisation
  • Patience

Te sens-tu rémunéré(e) à ta juste valeur et pourquoi ?

Clairement pas, je travaille plus de 40 heures par semaine et mon travail reste invisible lorsque je ne suis pas devant mes élèves.

Même notre hiérarchie nous donne sans cesse de nouvelles missions sans tenir compte de notre charge de travail déjà conséquente.

Personne ne reconnaît la fatigue physique et nerveuse à gérer un groupe d’enfants, on nous parle sans cesse des vacances scolaires sans se rendre compte qu’elles sont indispensables à notre équilibre même si notre salaire ne nous permet pas toujours de partir en vacances.

Nos 5 années d’études ne sont pas rémunérées à leur juste valeur.

Quel est ton temps de travail moyen hebdomadaire ?

40 heures


Toi aussi tu veux partager ton expérience ?

👉 Clique ici pour témoigner (ça ne prend que 20 min 😉)